Paul de Chomedey est un illustre français du XVIIème siècle. C'est bien entendu le plus célèbre enfant de Neuville sur Vanne, petit village aubois où il naquit. Il y fut baptisé le 15 février 1612. Fils aîné du seigneur du lieu, il devient sieur de Maisonneuve dès 1614.


  Il est choisi pour aller fonder Ville Marie, une colonie sur l'île du Mont-Royal, destinée à évangéliser les Amérindiens. Le 18 mai 1642, Maisonneuve avec une cinquantaine de premiers "Montréalistes" dont une femme, la Langroise Jeanne Mance, fonde Montréal. Il sera le premier gouverneur de l'actuelle métropole québécoise. La Troyenne Marguerite Bourgeoys ouvrira dès 1653 la première école d'Amérique du Nord et après bien des difficultés - climat et attaques sanglantes des Iroquois - la colonie va prospérer. Jusqu'en 1664, il présidera aux destinées de sa ville avec grande compétence.


  Monsieur de Maisonneuve se retirera à Paris, chez les Pères de la Doctrine Chrétienne, où il décédera, sans héritier, le 09 septembre 1676.


  "Plus riche de courage et de vertu que de terres et d'écus", "Possédant la force sans la dureté, la douceur sans la faiblesse", "Souverainement intelligent, gentilhomme de vertu et de coeur" sont quelques phrases définissant le fondateur de Montréal. Ses armoiries étaient : d'or à trois flammes de gueule tortillantes vers le chef disposées deux et une. Ces trois flammes ne représentaient-elles pas la foi, l'honneur et le courage ?

Acte de baptême de Paul de Chomedey

"Le 15 febvrier a esté baptisé

Paul filz de Louys de Chomedey

Escuyer sieur de Chavannes Parain

pour le nom Paul Janson, lieutenant

le bailliage de Villemor et marraine

Gabrielle de Campan par Jehan

Chabert"

(Extrait du registre d'état civil

de l'année 1612 de la paroisse de Neuville-sur-Vanne.

- Collection du greffe déposée

aux Archives départementales

de l'Aube).